Ressources et savoir-faire

    Atouts du Québec

    Le choix de l’électrification des transports s’appuie sur la reconnaissance de nos atouts :

    • Une énergie renouvelable disponible
    • Des ressources naturelles abondantes
    • Une expertise en recherche de haut calibre
    • Un savoir-faire industriel reconnu à l’échelle internationale

    Richesses naturelles

    Le sol québécois regorge de nombreuses ressources pour la fabrication des batteries pour les véhicules électriques et hybrides :

    Éléments

    Le Québec s’étend sur un vaste territoire de 1.7 million de kilomètres carrés, dont seulement 1 % est exploité. L’électrification des transports est une occasion pour le Québec de mettre en valeur une partie de ses ressources naturelles et de développer des filières minérales.

    L’eau est une source d’énergie propre, renouvelable et fiable, offerte à un coût fortement concurrentiel par rapport aux autres sources d’énergie. De plus, Hydro-Québec dispose d’un réseau pouvant déjà répondre à la demande en recharge d’un million de véhicules électriques.

    97% a partir de l'eau

    Le Québec est aussi l’un des plus gros producteurs d’électricité au monde, avec une capacité de production de 36 643 MW.

    97%
    À Partir de l’eau

    Savoir-faire industriel

    savoir fairesavoir-faire industriel

    La forte mobilisation des partenaires, des secteurs industriels et de ceux de la recherche constitue un atout important pour la fabrication de véhicules électriques de toutes natures ou de leurs différentes composantes.

    Le Québec peut miser sur une base industrielle forte en transport terrestre, qui représente plus de 31 000 emplois directs et indirects répartis dans 650 entreprises, dont plusieurs de classe mondiale : Bombardier Transport, Paccar, Bombardier Produits Récréatifs, Nova Bus et Prévost Car.

    Le Québec détient une expertise reconnue dans des secteurs de niche tels que la production de véhicules divers :

    Autobus et autocars
    Camions et véhicules outils (camions nacelles ou à déchets)
    Véhicules de service ou spéciaux (ambulances, véhicules de police et blindés)
    Véhicules récréatifs (motos, motoneiges et véhicules sport à trois roues)

    Le domaine plus spécialisé du transport électrique est constitué d’une trentaine d’entreprises et offre près de 1 300 emplois.

    On peut obtenir un portrait plus complet de cette filière industrielle en pleine croissance en visitant le site du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.

    Recherche et développement

    recherche et développement

    Le secteur de l’électrification des transports peut s’appuyer sur une solide infrastructure de recherche, tant au niveau universitaire et collégial que dans le secteur privé. Les principaux acteurs sont :

    • L’Institut de recherche d’Hydro-Québec qui effectue de la recherche dans le domaine des matériaux de batteries pour le transport et qui conçoit des systèmes de stockage d’énergie.
    • L’Institut du véhicule innovant qui offre une expertise de pointe dans l’ingénierie et la conception de solutions technologiques, pour des projets axés sur les véhicules électriques, hybrides et autonomes, l’intelligence véhiculaire et l’efficacité énergétique.
    • Le Centre des technologies avancées BRP – Université de Sherbrooke qui offre à l’industrie du transport la possibilité d’utiliser de l’expertise industrielle et universitaire ainsi que les équipements de tests et de simulation nécessaires pour mettre au point des systèmes complets de propulsion électrique et hybride.
    • PMG Technologies qui réalise des tests de conformité et de recherche sur les véhicules électriques et innovants pour les gouvernements et les fabricants, et qui dispose d’installations à la fine pointe de la technologie, parmi les plus modernes en Amérique du Nord.
    • L’Institut de recherche sur l’hydrogène de l’Université du Québec à Trois-Rivières qui regroupe des chercheurs qui se penchent sur les piles à combustible comme source d’énergie pour les véhicules électriques.
    • Groupe Performance Innovation Transport de FPInnovations qui offre des solutions technologiques sur mesure et de l’assistance aux gestionnaires de parcs de véhicules qui désirent réduire les coûts et les impacts environnementaux de leurs activités ou en améliorer la sécurité.

    Le secteur peut également compter sur une capacité de recherche et d’innovation de calibre mondial dans des domaines liés au transport électrique et aux futurs modes de transport intelligents et autonomes, soit la microélectronique, l’optique photonique, les matériaux légers, l’électronique embarquée et les technologies de l’information. Le transport électrique est un secteur d’activité en plein essor où le potentiel d’innovation technologique est encore très grand et dont le marché est en croissance.